Publié le 1 Janvier 2016

Bonne année 2016 !

Bonne année 2016 !

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 1 Janvier 2016

Bonne année !

Bonne année !

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 1 Janvier 2016

Bonne et heureuse année 2016 !

Bonne et heureuse année 2016 !

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 31 Décembre 2015

2016 : ce qui change au 1er janvier...

- Le Smic bénéficie d'une revalorisation de seulement 0,6%. Concrètement, le montant brut horaire passe à 9,67 euros, ce qui correspond à 1.466,62 euros brut mensuels. En net, cela représente une hausse de 6 euros (1.143 €). Près de 11% des salariés sont concernés par cette augmentation.

- Les travailleurs seront également concernés par l'une des nouveautés de l'année : la prime d'activité qui fusionne le RSA et la prime pour l'emploi. Pas moins de 4 millions de foyers, soit près de 5,6 millions de personnes, pourraient bénéficier de cette nouvelle aide aux travailleurs à revenus modestes. 

- Les taxes sur le gazole augmentent au total de 3,5 centimes à cause de la taxe carbone et la réduction de l'avantage fiscal. Quant à l'essence sans plomb 95, c'est une hausse de 2 centimes qui est prévue.

- Pour les salariés qui n'ont pas de voiture ou la laissent au garage l'employeur pourra désormais prendre volontairement en charge le coût des trajets à vélo entre le domicile et le lieu de travail. Cette indemnité est fixée à 25 centimes d'euros le kilomètre.

- Les conducteurs de deux ou trois-roues motorisés doivent désormais avoir un gilet jaune fluo à portée de main afin de le porter en cas d'arrêt d'urgence. Lors d'un contrôle, les forces de l'ordre peuvent dresser une amende de 11 euros en cas d'absence de gilet. Si le gilet n'est pas porté lors d'un arrêt d'urgence, les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros.

- Le 1er janvier, le timbre rouge augmente de 5% et passe de 76 à 80 centimes d'euros. Quant au timbre vert, qui permet d'envoyer des lettres à J+2 et non pas J+1, il prend 3% et coûte désormais 70 centimes.

La Poste a également décidé de simplifier la méthode d'affranchissement. Il n'y a désormais plus de timbres à différents tarifs mais seulement des tranches de poids. Par exemple, pour envoyer une lettre prioritaire (J+1) pesant plus de 20 grammes, il faut coller deux timbres. Quant aux lettres de plus de 100 g, il faut utiliser 4 timbres.

- Gaz : 6,4 millions de consommateurs vont bénéficier d'une diminution moyenne de 2% hors taxes des tarifs réglementés du gaz. 

- Pour financer l'audiovisuel public, le gouvernement a décidé d'augmenter d'un euro la redevance. Les foyers devront donc débourser 137 euros, en même temps que le paiement de la taxe d'habitation, en automne. En cas de retard, une majoration de 10% est prévue.

- Les élections régionales ont permis aux Français de commencer à s'habituer à la nouvelle carte de France. Conséquence de la réforme territoriale votée en 2014, la métropole passe de 22 à 13 régions.

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 31 Décembre 2015

Washington : Aretha Franklin émeut Barack Obama

La chanteuse Aretha Franklin a déclenché une standing ovation sur la scène des Kennedy Center Honors à Washington. Barack Obama n'y est pas resté insensible.

Face à une salle comble, la "reine de la soul", âgée de 73 ans, a interprété avec brio (You Make Me Feel Like) A Natural Woman.

Carole King, la compositrice de la chanson, était dans la salle, visiblement très émue par la prestation de la star. 

Assis à côté de sa femme Michelle, Barack Obama faisait preuve de plus de maîtrise mais a tout de même versé sa petite larme. 

Aretha Franklin http://amzn.to/1OYuCYU ITunes http://apple.co/1QWU5IN Carole King http://amzn.to/1OrTsjv ITunes http://apple.co/1QWUhYk 1 million views 12-31...

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 31 Décembre 2015

Russie : le groupe Etat islamique (EI) revendique la fusillade meurtrière du Daguestan.

Jeudi 31 décembre, l'organisation Etat islamique a revendiqué la fusillade meurtrière survenue mercredi près d'un site touristique du Daguestan. L'attaque a fait un mort et 11 blessés d'après les autorités locales. 

"Avec l'aide d'Allah, les guerriers du Califat ont réussi à attaquer des employés des services de sécurité russes dans la ville de Derbent dans le sud du Daguestan", selon un message attribué à l'EI et rendu public par le centre américain de surveillance des sites islamistes, le SITE.

"Un officier des services de sécurité a été tué et d'autres ont été blessés. Les moudjahidines du Califat ont regagné leur base sans pertes", poursuit le message.

La fusillade a éclaté près de la forteresse de Derbent, classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2003, sise en bordure de la mer Caspienne. Le Daguestan est une république russe du Caucase du nord, qui se situe au sud-ouest de la Russie, frontalière avec la Tchétchénie, la Georgie et l'Azerbaïdjan. 

Fin juin, la rébellion armée islamiste dans le Caucase russe a prêté allégeance à l'organisation Etat islamique (EI), dans une vidéo publiée en ligne.
Et en Syrie et en Irak, des centaines de combattants originaires du Caucase russe combattent dans les rangs des jihadistes.

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 31 Décembre 2015

Prime d'activité : ce nouveau dispositif d'aide aux salariés à revenus modestes entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2016.

C'est l'une des mesures majeures de la loi sur le dialogue social votée en juillet. Quelque 4 millions de foyers, soit 5,6 millions de personnes, pourront en bénéficier, dont un million de jeunes, selon le ministère des Affaires sociales.

Deux décrets d'application ont été publiés mardi au Journal officiel, précisant les règles d'éligibilité et de calcul, la gestion de la prime d'activité ainsi que son contrôle.

La prime d'activité remplace à la fois la prime pour l'emploi (PPE) et la partie "activité" du revenu de solidarité active (RSA). Destinée, selon le ministère, à "donner plus de pouvoir d'achat aux travailleurs modestes", elle consiste en un complément de revenu versé chaque mois, à partir du 5 février 2016, aux travailleurs d'au moins 18 ans qui touchent un faible salaire, soit moins de 1500 euros nets par mois pour un célibataire.

Le montant forfaitaire "applicable à un foyer composé d'une personne est majoré de 50% lorsque le foyer comporte deux personnes. Ce montant est ensuite majoré de 30% pour chaque personne supplémentaire présente au foyer et à la charge de l'intéressé", indique l'un des décrets.

"Lorsque le foyer comporte plus de deux enfants ou personnes de moins de 25 ans à charge, à l'exception du conjoint, du partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou du concubin de l'intéressé, la majoration à laquelle ouvre droit chacun de ces enfants ou personnes est portée à 40% à partir de la troisième personne", ajoute-t-il.

- Un célibataire sans enfant dont le salaire mensuel est de 1300 euros nets par mois, sans autres ressources, percevra par exemple une prime d'activité de 97 euros par mois.

- Un couple avec deux enfants dont les revenus mensuels sont au smic - 1135 euros nets par mois - percevra une prime d'environ 243 euros par mois.

- Les jeunes actifs de 18 à 25 ans y auront droit dans les mêmes conditions que les autres actifs. Étudiants et apprentis seront également éligibles s'ils justifient, dans le trimestre concerné, de revenus d'activité suffisants, au moins 893,25 euros par mois.

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a lancé mardi 29 décembre, un simulateur qui permettra aux bénéficiaires potentiels de vérifier s'ils peuvent prétendre à la prime d'activité.

Disponible sur les sites www.caf.fr et www.msa.fr (la Mutualité sociale agricole), il permettra également de calculer son montant.

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 30 Décembre 2015

Attaque du Bataclan: "C'était des bras cassés quand même les mecs".

Des terroristes amusés par la peur de leurs victimes et désorganisés lors de la prise d'otages du Bataclan. C'est ce qui ressort des témoignages de certains rescapés de l'attaque, le 13 novembre dernier, publiés ce mercredi par Le Monde. 

Une fois à l'intérieur de la salle de spectacle parisienne, les trois terroristes ne se contentent pas seulement de tirer sur la foule, ils jouent avec leurs otages. "Allez-y, levez-vous, ceux qui veulent partir, partez", lance ainsi l'un d'eux. Mais, les spectateurs qui tentent de fuir se font tirer dessus:

"Ils s'amusaient, ça les faisait rire", rapporte ainsi l'un des rescapés du concert des Eagles of Death Metal. Même comportement lorsque la ceinture d'explosifs de Samy Amimour se déclenche. "J'ai reçu un bout de chair dans mes cheveux. Ça les a fait rire.

 Ils ont dit : 'tiens il s'est fait exploser'. Ça les a fait marrer, et je me suis dit qu'ils étaient vraiment débiles", explique ainsi une rescapé, dans l'un des 6000 procès-verbaux de l'enquête que le quotidien a pu consulter. 

"C'était des bras cassés quand même les mecs. Il faut imaginer que c'est l'un des otages qui leur a soumis l'idée de faire passer le numéro d'un téléphone portable pour entrer en contact avec la police", décrit-il. 
"Pendant dix minutes, ils réfléchissaient à un moyen de se procurer un talkie-walkie! Tout ça, c'est de l'impro. Cette prise d'otages n'était pas prévue, j'en suis convaincu", explique encore Arnaud. 

Lors de l'intervention de la BRI, qu'il compare à "l'armée de Dark Vador" le rescapé estime avoir "vu la panique dans les yeux d'Omar. C'était un regard de fou". Alors qu'Ismaël Omar Mostefaï vide son chargeur sur les policiers, Foued Mohamed-Aggad dépose sa kalachnikov et "descend quelques marches", ce qui laisse supposer à Arnaud qu'il aurait voulu "se faire passer pour un rescapé".

Le terroriste déclenche finalement sa ceinture d'explosifs, tandis que Mostefaï est abattu par la police.   

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 30 Décembre 2015

Essonne : le présumé "violeur à la mobylette" mis en examen.

Un homme de 40 ans, soupçonné d'avoir commis 35 viols, tentatives de viols et agressions sexuelles entre 1995 et 2001 dans la forêt de Sénart, en Île-de-France a été mis en examen ce mercredi, a annoncé le parquet d'Evry.

Cet homme, arrêté lundi à Roubaix (Nord) après avoir été confondu par son ADN, a déclaré "ne pas nier les faits mais ne pas s'en rappeler", a précisé le procureur Eric Lallement, lors d'une conférence de presse.

Les enquêteurs sont remontés au suspect en comparant l'ADN prélevé sur les victimes avec ceux enregistrés au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg) susceptibles d'être issus de la même parenté. Ils ont ainsi mis en évidence les profils génétiques de membres de sa famille, avant de l'identifier.

Les faits remontent à la fin des années 1990. Un individu avait semé la panique dans la région en s’attaquant à des joggeuses ou de simples promeneuses selon un scénario quasi immuable. 

L’agresseur avait pour habitude de sillonner les allées de la forêt de Sénart aux commandes d’un cylomoteur. C’est comme cela qu’il repérait ses futures victimes.

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 30 Décembre 2015

Corse : " L’Etat ne reculera jamais en Corse "..."Il n'y a qu'une seule nation, la nation française".

Le Premier ministre Manuel Valls affiche sa fermeté face aux événements de la semaine dernière en Corse en assurant que l'État "ne reculera jamais", dans un entretien mercredi 30 décembre au quotidien Le Parisien.

"Non, clairement, la Corse n’est pas une zone de non-droit ! L’Etat y est présent et, je m’y engage, l’Etat ne reculera jamais. Les premières interpellations ont eu lieu. Et, sous l’autorité du procureur, l’ensemble des auteurs, que ce soit du guet-apens ou des dégradations, seront, n’en doutez pas, identifiés et déférés devant la justice. La réponse de l’Etat est donc bien là.

Entraîner les sapeurs-pompiers et ceux qui représentent l’ordre républicain dans un guet-apens, quitte à mettre leur vie en danger, est un acte intolérable. Les soi-disant représailles racistes et antimusulmanes commises par une horde voulant faire justice elle-même le sont tout autant. Ces actes indignes meurtrissent la République".

le Premier ministre estime qu'il "faut proscrire définitivement (les) groupes identitaires", qui pourraient être à l'origine des manifestations racistes qui se sont traduites notamment par le saccage d'une salle de prière musulmane, "y compris en étudiant leur dissolution".

À propos de la revendication nationaliste, le Premier ministre a réfuté la notion de "nation corse". "Il n'y a qu'une seule nation, la nation française. Il est hors de question de revenir là-dessus", a-t-il prévenu.

"Il ne peut y avoir aucune amnistie et il n'y en aura pas", a ajouté Manuel Valls au sujet des prisonniers nationalistes, en particulier les assassins du préfet Érignac.

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0