Daniel Balavoine "Le désespoir entraîne le terrorisme"

Publié le 11 Janvier 2016

Daniel Balavoine a interpellé en 1980 le candidat à la présidentielle François Mitterrand qui l'avait invité sur un plateau de télévision. Il s'est fait le porte-parole d'une jeunesse laissée pour compte, avertissant sur les dangers à venir.

"Vous n'avez jamais eu un jeune ministre de la Jeunesse en France… Il n'y en a jamais eu, c'est tous des vieux, dit-il en s'adressant au candidat du Parti socialiste. Regardez comment je suis habillé. Les jeunes sont plus souvent habillés comme moi que comme monsieur Soisson (ministre de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs de 1978 à 1981)", lance le chanteur qui a gardé son blouson de cuir.

Daniel Balavoine, venu avec un certain nombre de thèmes qu'il souhaitait évoquer, interpelle François Mitterrand : "Ce que je peux vous dire, c'est que la jeunesse se désespère. Elle est profondément désespérée parce qu'elle n'a plus d'appuis. Le désespoir est mobilisateur et quand il le devient, c'est dangereux et cela entraîne le terrorisme. Les jeunes vont finir par virer du mauvais côté parce qu'ils n'auront plus d'autre solution."

Daniel Balavoine "Le désespoir entraîne le terrorisme"

Vidéo : Daniel Balavoine a interpellé en 1980 le candidat à la présidentielle François Mitterrand qui l'avait invité sur un plateau de télévision...

Rédigé par Pierre HAMMADI

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article