Régionales 2015 : en cinq ans l'incroyable progression du FN. Il y a cinq ans, la France était gagnée...

Publié le 7 Décembre 2015

Régionales 2015 : en cinq ans l'incroyable progression du FN.

Il y a cinq ans, la France était gagnée par une vague rose, verte et rouge lors des élections régionales. Une France toute rose à l'issue du second tour, à une exception près en métropole : l'Alsace-Lorraine. A droite, l'UMP, alors au pouvoir, subissait une véritable déroute.

Dans la droite lignée de la présidentielle 2007, le terrain politique était alors occupé par le PS et l'UMP. Le Front national, très bas en 2007, réussissait tout de même une progression remarquée, obtenant certains scores à deux chiffres. 

A l'issue du premier tour des régionales de 2010, le parti de Marine Le Pen n'avait obtenu que 11,42%. 

Cinq ans plus tard, l'euphorie a changé de camp. Il suffit de voir la mine réjouie de Marine Le Pen en conférence de presse pour s'en convaincre. Les scores du Front national, ou du "mouvement national" comme se plaît désormais à le définir sa présidente, ont explosé. 
Les derniers résultats partiels le placent à près de 28%.

Ni l'alliance du centre et du parti Les Républicains, ni la résistance toute relative du PS n'ont permis de freiner cette tendance. Elle devrait permettre à Marine Le Pen d'aborder la prochaine campagne présidentielle, qui devrait démarrer très tôt après les régionales, avec une certaine sérénité. 

Ce mouvement peut-il être stoppé?... 
La progression du Front national est structurelle. Elle n'a jamais cessé de s'accélérer depuis 2010. Inexorablement, les idées de Marine Le Pen, dans un contexte de chômage record et de menace terroriste, séduisent.

Pour limiter la casse au second tour, le PS a déjà tranché. Il a décidé de retirer ses listes dans les régions Paca et Nord-Pas-de-Calais-Picardie, pour défendre les valeurs républicaines. Le parti ne sera donc pas représenté dans ces deux régions avant au moins six ans...

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article