Mariage gay : Valls rudoie les maires frondeurs, encouragés par... Hollande !

Publié le 10 Juin 2013

Mariage homosexuel : il y a des sanctions prévues par la loi pour les maires qui refusent de célébrer le mariage homosexuel. En cas de dépôt de plainte, le maire peut-être condamné pour discrimination, risquant 5 ans de prison et de 75.000 euros d'amende. Il peut aussi être suspendu en conseil des ministres, voire faire l'objet d'une révocation et être démis de ses fonctions. Ce sont des sanctions lourdes. Mais les maires potentiellement frondeurs se souviennent qu'ils ont naguère reçu le soutien d'un homme important : François Hollande. Le 20 novembre 2012, à l'occasion de son discours devant le congrès des maires, le président avait reconnu" la liberté de conscience" aux maires qui refuseraient de célébrer des mariages gay...

Rédigé par Pierre Hammadi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mehdi assem 27/06/2013 13:44

Le mariage gay est un crime a l'époque de prophète Abraham ALLAH a exterminer une population homosexuel par un volcan et les météorites c'est logique aujourd'hui ALLAH extermine les pays qui ont adopter le mariage gay par ces punitions d'ALLAH volcan tsunami grondement ouragan les tornades les inondations les séismes les foudres grêlons les météorites astéroïde incendie de forêt aux homosexuels de mettre fin a ce crime pour éviter leurs morts par arrêt cardiaque sida tumeur accident de la route train crash d'avion naufrage un homme avertit en vaut deux