Demande d'asile : la Cour des comptes estime que 96% des déboutés restent en France. Dans un rapport...

Publié le 20 Octobre 2015

Demande d'asile : la Cour des comptes estime que 96% des déboutés restent en France.


Dans un rapport publié mardi 20 octobre, la Cour des comptes dénonce une politique de demande d'asile mal "maîtrisée" et estime que plus de 96% des personnes déboutées resteraient en France". La Cour s'appuie sur des chiffres de la Direction générale des étrangers en France (DGEF), faisant état de 1.432 éloignements sur 40.206 personnes déboutées en 2014.

Le premier ministre, Manuel Valls, a "regretté" que la Cour ait négligé dans ce calcul les cas des demandeurs d'asile obtenant dans le respect du droit un titre de séjour, ainsi que les départs volontaires. Le ministère de l'intérieur fait en effet valoir que 6.500 titres sont délivrés chaque année au titre des étrangers malades et 9.000 au titre de parents d'enfants français, dont une grande partie après échec d'une demande d'asile.

La Cour note "des dépenses en forte croissance à mieux maîtriser". Celles-ci se sont élevées à 690 millions d'euros en 2013, auxquels il faut ajouter les dépenses de santé et les frais de scolarisation, "qu'il est difficile d'évaluer avec précision".

Les dépenses ont ainsi augmenté de 52% entre 2009 et 2014, soit plus que la progression de 36% des demandes d'asile sur la même période...

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article