Justice : non-lieu dans l'affaire des pénalités de Sarkozy payées par l'UMP. Ce sera finalement un ...

Publié le 9 Septembre 2015

Justice : non-lieu dans l'affaire des pénalités de Sarkozy payées par l'UMP.

Ce sera finalement un non-lieu général. Les juges, qui enquêtaient depuis octobre 2014, ont décidé de clore l'affaire des pénalités imposées à Nicolas Sarkozy, mais payées par l'UMP pour le dépassement de son plafond de dépenses de la campagne présidentielle de 2012. 

Dans le cadre de cette enquête, l'ancien président de l'UMP, jean-François Copé, avait été mis en examen pour abus de confiance, tout comme l'ex-trésorière du parti, Catherine Vautrin. Nicolas Sarkozy avait, lui, été placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté.

Ce qui avait fait tiquer les magistrat? le remboursement, par l'UMP en novembre 2013, des 363.615 euros de pénalités infligées à Nicolas Sarkozy, après l'invalidation des comptes de sa campagne présidentielle de 2012.

Début décembre 2014, quelques jours après avoir repris les rênes de l'UMP, Nicolas Sarkozy avait fait un chèque au parti pour effacer son ardoise...

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article