Vallauris : après les travaux illégaux entrepris devant la villa de Golfe-Juan, l'accès interdit à la...

Publié le 29 Juillet 2015

Vallauris : après les travaux illégaux entrepris devant la villa de Golfe-Juan, l'accès interdit à la plage et les pétitions lancées pour ou contre, la visite du roi saoudien à Vallauris, dans les Alpes-Maritimes, fait à nouveau parler d'elle.

Le roi Salmane d'Arabie saoudite aurait fait officieusement demander à une femme CRS de s'écarter du dispositif de surveillance de sa villa mis en place par la préfecture, afin qu'elle ne soit pas en présence des hommes de la suite royale aux heures de baignade.

L'affaire n'en a pas moins fait beaucoup de bruit et est venue s'ajouter à la longue liste des initiatives saoudiennes qui irritent les riverains de la grande villa dans laquelle le roi saoudien passe ses vacances, à seulement 5 km du centre-ville de Cannes, sur la Côte d'azur.

Pourtant, la venue du roi Salmane ben Abdelaziz Al-Saoud et du millier de Saoudiens l'accompagnant ne fait pas que des mécontents. En effet, un tel afflux de riches membres de la famille royale promet d'importantes retombées économiques pour Cannes et sa région.

L'ambassade d'Arabie saoudite a déjà réservé pas moins de 400 chambres, pour le noyau dur de la suite royale, dans les palaces de la Croisette, à Cannes, soit environ 700 personnes hébergées. Quarante chambres ont également été réservées dans les palaces du cap d'Antibes, soit 70 personnes environ.

Et si l'on comptabilise les autres Saoudiens qui vont suivre le roi pour ses vacances, comme il est de tradition dans ce pays, et se loger dans différents hôtels de la Riviera, près d'un millier de ressortissants saoudiens sont attendus sur la Côte-d'Azur avec de fortes retombées économiques à la clé pour le tourisme local...

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article