Parlement européen : soupçons de fraude sur 20 assistants FN

Publié le 10 Mars 2015

Parlement européen : le président du parlement européen, a décidé de saisir l'Office européen de lutte anti-fraude (OLAF). Il suspecte 20 assistants parlementaires engagés par les 24 élus du Front national de ne jamais travailler au parlement européen alors qu'ils sont payés sur le budget de l'institution communautaire.

Le préjudice dépasserait sur la législature actuelle un montant de 7,5 millions d'euros.

Sur Twitter, Marine Le Pen, la présidente du FN, accuse le premier ministre, Manuel Valls, d'avoir fait appel à ses amis.

Le président du parlement européen, Martin Schulz, a averti la ministre de la Justice Christiane Taubira...

Rédigé par Pierre Hammadi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article