Marina, battue à mort par ses parents: pas de responsabilité de l'Etat

Publié le 8 Octobre 2014

Justice : la Cour de cassation, a estimé que les services sociaux n'ont pas commis de faute lourde.

La Cour rejette ainsi les pourvois de deux associations "Enfance et partage" et "Innocence en danger".

Déplorant la décision, Enfance et partage étudie la possibilité de saisir la Cour européenne des droits de l'Homme...

le juge et l'Etat : 2 en 1 !

Rédigé par Pierre Hammadi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article