Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de marseille-nord-savoir

Publié le par Pierre HAMMADI
Mohamed Abrini ............................................................................... Osama Krayem

Mohamed Abrini ............................................................................... Osama Krayem

Six hommes seraient actuellement en garde à vue dans le cadre du coup de filet anti-terroriste qui a conduit, vendredi à Bruxelles, à l'arrestation de Mohamed Abrini, suspect dans les attentats du 13 novembre.

Dernier suspect connu des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, en fuite depuis lors, Mohamed Abrini, 31 ans, faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international et était activement recherché.

Ce Belgo-marocain a été arrêté vendredi après-midi vers 16 heures, square Albert 1er, à Anderlecht (une commune de Bruxelles), où il se promenait en compagnie de deux autres personnes, elles-aussi arrêtées. Ses empreintes digitales et son ADN "ont été identifiés dans les appartements de la rue Henri Bergé et de la rue Max Roos", où ont été préparés les attentats de Bruxelles.

Rien ne prouve pour l'instant que Mohamed Abrini soit "l'homme au chapeau", le seul des trois terroristes qui ne se soit pas tué dans l'attentat à l'aéroport de Zaventem le 22 mars dernier, avec Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui.

Attentats : Mohamed Abrini et Osama Krayem inculpés d'assassinats terroristes par la justice belge

Mais ce délinquant récidiviste, ami d'enfance de Salah Abdeslam, a bel et bien été filmé en sa compagnie le 11 novembre, dans une station service de Ressons (Oise), dans la Clio noire qui a servi à conduire les kamikazes au Stade de France avant d'être abandonnée dans le XVIIIe arrondissement.

C'est lors de ce trajet qu'Abdeslam avait loué, avec sa carte bancaire, deux chambres d'hôtel à Alfortville, où ont séjourné les membres du commando du Bataclan. Il aurait également fait deux autres aller-retour entre la Belgique et la France les 10 et 12 novembre.

Le parquet belge confirme que Osama Krayem, également arrêté vendredi, et lui aussi inculpé "d'assassinats terroristes", est bien le deuxième homme de l'attentat contre la station de métro Maelbeek, à Bruxelles. Il accompagnait Khalid El Bakraoui dans le métro de Maelbeek, avant que ce dernier ne se fasse exploser.

Osama Krayem était également "présent lors de l'achat des sacs qui servirent" lors de la double explosion-suicide à l'aéroport, précise le parquet belge.

Le ministre belge de l'Intérieur, Jan Jambon, a félicité "tous les services de police et de sécurité ainsi que le parquet", vendredi sur Twitter, précisant que "la lutte contre le terrorisme continue".

Commenter cet article