Publié le 30 Novembre 2015

L'Afrique du Sud autorise à nouveau le commerce intérieur de corne de rhinocéros.

La justice sud-africaine a levé un moratoire sur le commerce de la corne de rhinocéros sur son territoire. Cette décision est censée lutter contre le braconnage et le trafic illégal qui menacent la survie de l'espèce.

"Le moratoire sur la vente de corne de rhinocéros sur le marché sud-africain est suspendu par le présent jugement". Jeudi 26 novembre, le juge Francis Legodi à la Haute Cour de Pretoria a par ces mots levé une interdiction établie en 2009.

Toute personne disposant d'un permis délivré par le gouvernement pourra désormais vendre de la corne de rhinocéros sur le sol sud-africain, qui abrite 80 % de la population mondiale de ce mammifère en danger.

L'efficacité de l'interdiction est un sujet très débattu en Afrique du Sud. Les éléveurs de rhinocéros, qui ont introduit l'action en justice contre le moratoire en septembre, estiment que la loi n'avait pas fait reculer le braconnage, principal danger pour la survie de ces animaux.

En 2014, le pays a enregistré le pire massacre de son histoire avec 1.215 rhinocéros tués. Ce trafic alimente un marché clandestin de la médecine traditionnelle asiatique, notamment au Vietnam et en Chine, où l'on prête des vertus thérapeutiques - non prouvées scientifiquement - à la poudre de corne.

Pour les éleveurs, la légalisation du commerce devrait permettre de rendre le trafic illégal moins attrayant financièrement... et sauver cette espèce de l'extinction. 

Les propriétaires des réserves de rhinocéros, qui prélèvent la corne sans tuer l'animal (contrairement aux braconneurs), seraient amenés à vendre la poudre moins cher que sur le marché noir (entre 25.000 dollars et 60.000 dollars le kilogramme).

Les organisations environnementales jugent que les éleveurs sont avant tout mus par leur propre intérêt financier. Ces associations appellent donc le gouvernement à faire appel au plus vite. Les éleveurs, quant à eux, espèrent que les autorités vont au contraire aller encore plus loin et lever l'interdiction de la vente à l'international...

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 30 Novembre 2015

Attentats à Paris: Mohamed Abdeslam a menti sur son passé judiciaire.

Le frère de Brahim et Salah Abdeslam, impliqués dans les attentats de Paris, affirmait ne "jamais avoir eu de problèmes avec la justice". Un mensonge, selon la presse belge. L'homme a été condamné en 2010 pour avoir détroussé des cadavres.

Depuis les attentats du 13 novembre, Mohamed Abdeslam tente de se démarquer de la funeste entreprise de ses frères, Brahim et Salah. Le premier s'est fait exploser boulevard Voltaire, dans le 11e arrondissement de Paris. Le second est traqué par toute les polices d'Europe. 

Interpellé après les attentats, l'homme a passé 48 heures en garde à vue, avant d'être relâché par les autorités.

Mohamed Abdeslam a menti sur son passé judiciaire, souligne le quotidien belge Le Soir. Son nom apparaît en effet dans l'affaire des "ambulanciers charognards". En 2005, plusieurs ambulanciers sont inculpés pour avoir dépouillé des cadavres lors des transferts vers la morgue ou le funérarium. 

Âgé de 18 ans à l'époque des faits, il est condamné en 2010 par défaut à une peine de deux ans de prison avec sursis. 

 L'intéressé évoque une "grosse erreur de jeunesse". "C'est une affaire qui date de plus de 11 ans et des faits commis à l'âge de 18 ans. J'étais encore un jeune garçon immature et pas très responsable". 
Le jeune homme dit craindre les amalgames entre cette condamnation et les attentats de Paris...

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 30 Novembre 2015

Morano veut virer Benzema qu'elle accuse d'avoir craché après la Marseillaise.

L’eurodéputée a demandé l’exclusion définitive du joueur de football. Elle l'accuse d'avoir craché par terre en signe de mépris envers la Marseillaise chantée lors du match opposant le Real à Barcelone samedi.

"Karim Benzema doit être définitivement exclu de l'Équipe de France". Voici ce qu’a réclamé Nadine Morano, lundi 23 novembre, sur son profil Facebook. En cause : 

le footballeur, qui jouait samedi 21 novembre avec le Real Madrid contre le FC Barcelone, a craché par terre juste après la Marseillaise qui était chantée en hommage aux victimes des attentats de Paris.

"Cet acte relève du mépris et de l'insulte faite aux victimes, à leurs familles et à la Nation toute entière", s’est emportée l’eurodéputée avant d’ajouter qu’il fallait "une sanction ferme à l'égard de Benzema qui n'est plus digne de porter les couleurs de l’Équipe de France". 
Un argument partagé par Robert Ménard.

Pour Nadine Morano, une chose est sûre : l’attaquant du Real Madrid est coupable. Pourtant, comme le rappelle Slate, "les athlètes passent leur temps à cracher sans gêne", et ce phénomène n’est pas nouveau. D’ailleurs, rien ne prouve que Karim Benzema a craché en réaction à la Marseillaise... 

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 29 Novembre 2015

COP21 : 10.000 participants à une chaîne humaine à Paris...208 interpellations après des heurts place de la République

Malgré l'interdiction de manifester décrétée par la préfecture en raison de l'état d'urgence, ils étaient 10.000 selon les organisateurs à former une chaîne humaine ce dimanche à Paris pour dénoncer "l'état d'urgence climatique".

Ils étaient près de 10.000 selon les organisateurs (4.500 selon la police) à braver l'interdiction de manifester ce dimanche à Paris. A la veille de l'ouverture de la COP21, des militants ont tenu à dénoncer "l'état d'urgence climatique" en formant une chaîne humaine le long des boulevards de l'Est parisien. 

Des échauffourées ont opposé ce dimanche des CRS et plusieurs centaines de manifestants place de la République. A partir de midi, ces derniers, se sont rassemblés malgré l'interdiction de manifester à l'appel de groupuscules se disant "Anticop21". 

les forces de l'ordre ont procédé à des contrôles d'identité sur 200 à trois cents personnes encerclées par les CRS. 

208 personnes ont été interpellées, et 174 placées en garde à vue.

COP21 : 10.000 participants à une chaîne humaine à Paris...208 interpellations après des heurts place...

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 29 Novembre 2015

Attentats de Paris : Le prêtre qui comparait les victimes du Bataclan aux djihadistes a été sanctionné.

L'archevêque de Lyon, Mgr Philippe Barbarin, a relevé de ses fonctions le Père Hervé Benoît  vendredi 27 novembre. L'homme d'Eglise avait comparé dans une tribune les victimes du Bataclan et leurs bourreaux, en les qualifiant de "frères siamois".

Ce religieux avait publié une tribune après les attentats sur le site traditionaliste "Riposte catholique". Véritable diatribe contre le groupe de rock garage (Eagles of Death Metal) qui jouait le vendredi 13 novembre au Bataclan à Paris, le texte s'en prenait aussi vivement au public. 

"Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique (...). Ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois", pouvait-on lire.

 "Le signe de la mort et du chaos ne flotte pas que sur les rues de Paris, un vendredi soir maudit. 130 morts, c'est affreux! Et 600 morts, c'est quoi?  C'est le chiffre des avortements en France le même jour", ajoutait le prêtre. 

Une pétition, lancée il y a quelques jours sur le site "change.org" pour demander la destitution du prêtre, avait déjà recueilli 41.397 signatures vendredi midi..

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 29 Novembre 2015

Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015.  

Les élections régionales françaises de 2015 ont lieu les 6 et 13 décembre. Elles sont organisées en Guadeloupe, à La Réunion et dans les 13 nouvelles régions métropolitaines redécoupées en 2015.

Un conseiller régional, à quoi ça sert ? ...Les conseillers régionaux définissent la politique de la région dans les champs d'action qui relèvent de ses compétences :

 -  le développement économique
 -  l'aménagement du territoire et le schéma régional des transports, notamment ferroviaire (TER...)
 -  la gestion des parcs nationaux, des observatoires ou  des agences de l'environnement
 -  la gestion des lycées publics (et de leurs équipements sportifs) et certaines aides à l'enseignement supérieur
 - la formation professionnelle
 - dans certains cas des questions liées à des problèmes de santé publique.

Qui peut voter ?  Pour pouvoir voter, il faut :­

 - être âgé(e) de 18 ans ou plus
 - posséder la nationalité française
 - jouir de ses droits civils et politiques
 - être inscrit(e) sur les listes électorales.

A Marseille, les bureaux de vote seront ouverts de 8 H à 20 H...

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 28 Novembre 2015

Hommage national aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 :
La Marseillaise, interprétée par les chanteurs de l'Académie de l'Opéra de Paris, le Choeur de l'Armée française accompagné par l'orchestre de la Garde républicaine

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 28 Novembre 2015

Cop21 : évitez d'utiliser les transports en commun dimanche et lundi à Paris.

Evoquant des "risques avérés d'engorgement des réseaux routiers et de ceux des transports en commun", la préfecture de police de Paris invite les Parisiens à éviter la voiture, les bus, les métros et les trams.

La préfecture de police de Paris recommande fortement d'"éviter d'utiliser les transports en commun sauf nécessité" dimanche et lundi pour le démarrage de la COP 21, la conférence climat de Paris. 

Dans le cadre de l'état d'urgence instauré après les attentats parisiens du 13 novembre et de la grande conférence Climat, organisée au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015 (COP 21), "des mesures exceptionnelles de circulation ont été prises afin d'assurer la sécurité des chefs d'Etat participants", a rappelé la préfecture de police.

Plus de 11.000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour assurer la sécurité de la conférence de l'ONU, qui débute lundi au Bourget, au nord de Paris.
Mais les négociateurs se retrouveront dès dimanche, à la veille de la cérémonie d'ouverture officielle à laquelle assisteront chefs d'Etat et de gouvernement. 

Cop21 : évitez d'utiliser les transports en commun dimanche et lundi à Paris.

Evoquant des "risques...

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 27 Novembre 2015

Washington : Mercredi 25 novembre, la famille Obama a distribué le repas de Thanksgiving à des sans-abris.

C'est dans une église méthodiste de Washington que la famille Obama s'est retrouvée dans la soirée de mercredi à distribuer des morceaux de dinde et des légumes, gratifiant parfois leurs hôtes d'un : "Comment ça va Monsieur ?" En avez-vous assez [dans l'assiette] ?".

Fête familiale par excellence aux Etats-Unis, Thanksgiving, ou "action de grâce" en français, est célébrée chaque année le dernier jeudi de novembre. Elle trouve ses racines dans les premières années de la colonisation, au début du XVIIe siècle, quand les Européens installés de fraîche date avaient, selon la tradition, remercié Dieu pour l'abondance des moissons et l'aide accordée par les Indiens.

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0

Publié le 27 Novembre 2015

Syrie : la Russie a détruit les rebelles responsables de la mort d'un de ses pilotes.

Les représailles russes continuent après le crash de l'avion de guerre Su-24, abattu mardi par la Turquie. Cette fois, Moscou a annoncé avoir "détruit" des "groupes rebelles" proche de la Turquie qui opéraient dans la zone juste après une opération qui a permis le sauvetage d'un des deux pilotes.  

"Dès que notre pilote s'est trouvé en sécurité, les zones concernées ont essuyé pendant une longue durée des frappes massives des bombardiers russes et de l'artillerie des forces gouvernementales syriennes", a indiqué le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov. "Tous les terroristes et les autres groupes obscurs qui opéraient dans la région ont été détruits", a-t-il ajouté. 

Par "terroristes et groupes obscurs", le ministère russe de la Défense entend probablement "les Turkmènes", ce peuple turcophone de Syrie, opposants à Bachar el-Assad, soutenu lui par la Russie.

Le Su-24 était effectivement tombé mardi sur leur territoire. Les Turkmènes, soutenus par la Turquie mais bombardés par la Russie, ont alors tué l'un des pilotes russes alors qu'il atterrissait en parachute après s'être éjecté de son appareil.  

Une opération spéciale, menée conjointement par les forces syriennes et russes avait été nécessaire pour sauver le second pilote. 

Voir les commentaires

Rédigé par PIERRE HAMMADI

Repost0