Baisse des APL : À l'Assemblée nationale, un député FI brandit un panier de courses à 5 euros

Publié le 27 Juillet 2017

"Depuis votre arrivée, le Smic n'a pas été revalorisé, le gel du point d'indice des fonctionnaires a été maintenu, la CSG va être augmentée avec pour conséquence que les retraités vont voir baisser leur pouvoir d'achat", lance  Alexis Corbière du groupe de la France insoumise (FI) avant de s'en prendre à la décision du gouvernement de baisser de 5 € à partir d'octobre le montant versé aux bénéficiaires des aides personnalisées au logement (APL). Une diminution visant les plus pauvres".

"Cinq euros, c'est une somme qui permet de se nourrir pendant quelques jours pour beaucoup de personnes, enchaîne le député de Seine-Saint-Denis. J'ai fait les courses ce matin, elles sont là."  Les députés de son groupe ont alors brandi paquets de nouilles, de riz, boîtes de conserve et autres sachets de pain de mie.

En réponse, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin a lancé : "Personne n'a le monopole du cœur, mais certains semblent avoir le monopole de la démagogie", déclenchant des applaudissements de la majorité.


"Il est bien déraisonnable de parler comme vous le faites quand on connaît les difficultés de nos concitoyens", a poursuivi le ministre, affirmant que le gouvernement n'avait "pas de leçon à recevoir".

Le gouvernement a annoncé la baisse de 5 euros  de l'aide personnalisée au logement (APL), des allocations de logement familiales (ALF) et des allocations de logement sociales (ALS), dès le premier octiobre. . 

Les aides au logement, qui bénéficient à 6,5 millions de ménages français, coûtent 18 milliards d'euros par an au budget de l'État. Pour le gouvernement, il s'agit de faire des économies à l'heure de boucler le budget. 

Une baisse de ces aides de cinq euros par mois et par ménage représenterait ainsi une économie mensuelle de 32,5 millions d'euros, soit 97,5 millions sur les trois derniers mois de l'année en cours.

Cette annonce passe d'autant plus mal qu'elle va frapper en priorité les classes populaires, alors que dans le même temps le gouvernement a pour projet de supprimer l'ISF.

Baisse des APL : À l'Assemblée nationale, un député FI brandit un panier de courses à 5 euros Baisse des APL : À l'Assemblée nationale, un député FI brandit un panier de courses à 5 euros Baisse des APL : À l'Assemblée nationale, un député FI brandit un panier de courses à 5 euros

Rédigé par Pierre HAMMADI

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article