Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de marseille-nord-savoir

Publié le par Pierre HAMMADI
Maisons de retraite : Comparateur officiel des prixMaisons de retraite : Comparateur officiel des prix

C’est une plateforme importante que vient de mettre en ligne le gouvernement. Un site permet désormais de connaître tous les tarifs des maisons de retraite en France (prix de l’hébergement, tarifs dépendance, restes à charge…).

6.767 EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) sont recensés, soit 91% des établissements présents sur le territoire français.

Liste des EHPAD avec adresse, coordonnées et principales caractéristiques (statut, capacités) y sont notamment indiquées. La comparaison peut se faire selon les prix des hébergements et tarifs dépendance ou selon les restes à charge mensuels pour l’hébergement permanent.

Le prix d’une maison de retraite diffère d’une région à l’autre. Pour améliorer la transparence des coûts et prises en charge, la loi prévoit cependant une méthode de tarification précise en Ehpad.

Aujourd'hui, une personne de 85 ans sur cinq est confrontée à la perte d'autonomie. En 2030, 20 millions de personnes seront âgées de 60 ans et plus. Quand la perte d'autonomie survient, les personnes âgées et leurs proches se sentent souvent mal informés.

L'objectif est de renforcer la transparence sur les tarifs et les prestations pratiqués dans les établissements. Une campagne d’information sera lancée début 2017 pour faire connaître le comparateur.

À savoir, plusieurs aides financières couvrent une partie des frais d’accueil en établissement.

- L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) : cette aide est versée à toute personne âgée en perte d’autonomie, quelles que soient ses ressources. 

L’APA permet une prise en charge partielle de la partie dépendance du prix de la maison de retraite. Elle est ouverte aux résidents de 60 ans et plus qui relèvent des GIR 1 à 4.

- Les aides au logement : l’aide personnalisée au logement (ALS) permet de subventionner les dépenses liées au logement, c’est-à-dire la partie hébergement du prix de la maison de retraite de type Ehpad ou le loyer en foyer-logement, sous réserve de résider dans une structure conventionnée.

Dans le cas contraire, il existe également l’allocation de logement sociale (ALS), dont les conditions sont à vérifier auprès de la CAF ou de la MSA.

- L’aide sociale à l’hébergement (ASH) : cette aide s’adresse aux personnes âgées dont les moyens ne permettent pas de financer le prix de la maison de retraite. L’ASH couvre une partie du tarif hébergement ou du loyer des structures habilitées à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale.

Pour en savoir plus sur tous les établissements recensés, rendez-vous sur le site : www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr.

Commenter cet article