Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de marseille-nord-savoir

Publié le par Pierre HAMMADI

Depuis quelques jours, un cliché montrant une carte de retrait portant la mention "allocation pour demandeur d’asile" circule sur les réseaux sociaux, accompagné le plus souvent d’un texte des plus mensongers.

L’image, qui a fait le tour des réseaux d’extrême droite, a été diffusée, notamment, par l’eurodéputé Front national (FN) Bernard Monot, qui explique, en reprenant le texte qu’on trouve généralement avec cette image : "Cette carte permet d’effectuer des retraits pouvant aller, selon les cas, jusqu’à presque 40 euros par jour !" :

Des contre-vérités du FN autour d'une carte bleue destinée aux migrants

Tout est faux. Dans un article, le site du Monde démonte le fake. L'eurodéputé FN ne précise pas de quelle allocation il parle sur Facebook. Il s'agit, selon Le Monde, de l'allocation temporaire d'attente (ATA) versée sous conditions aux migrants, mais aussi aux salariés expatriés, aux apatrides ou aux anciens détenus qui no'nt pas l'allocation d'aide au retour à l'emploi.

Également faux, le montant de 40 euros par jour n'est pas au bénéfice d'une seule personne, mais pour une famille de dix. Quant à la carte, il ne s'agit pas d'une carte bleue classique, mais d'une carte de retrait simple qui évite de gérer des sommes en liquide.

L’ATA a été remplacée, s’agissant des migrants, par l'allocation pour demandeurs d'asile (ADA) depuis 2015.

L’ADA est de 6,80 euros par jour pour une personne seule, à 10,20 euros pour un couple, etc... Pour atteindre 37,40 euros pour une famille de dix personnes.

Commenter cet article