La colère d'un général américain contre le racisme

Publié le 1 Octobre 2017

"Le racisme n'a pas sa place à l'Académie." Face aux 4.000 élèves de l'école militaire qu'il dirige, le général Jay Silveria n'a pas mâché ses mots. Ce haut-gradé de l'armée américaine a fermement recadré les futurs soldats après la découverte d'insultes racistes taguées sur les portes d'élèves noirs.

La vidéo de son discours, prononcé jeudi 28 septembre, devant ses étudiants, fait désormais le tour du monde. "Si vous n'êtes pas capable de traiter quelqu'un d'une autre race ou d'une autre couleur de peau avec dignité et respect, alors vous devez foutre le camp", a déclaré aux élèves-officiers le général, directeur de l'Académie de l'armée de l'Air à Colorado Springs, dans le Colorado. 

"Ce genre de comportement n'a sa place, ni dans les classes préparatoires, ni à l'académie, ni dans l'armée de l'Air américaine", a-t-il martelé, furieux, devant ses étudiants rassemblés devant lui au garde-à-vous. "Notre pouvoir à tous, c'est notre diversité ! Nous venons d'endroits différents, nous venons de différentes races, de différents genres... Et cette diversité, c'est ce qui nous rend bien plus puissants !", a-t-il insisté. 

Il a alors demandé aux étudiants de sortir leur smartphone de leur poche. "Je suis sérieux, prenez vos téléphones, je veux que vous fassiez une vidéo de tout ceci, que vous la gardiez, que vous l'utilisiez". Il a alors réaffirmé son message à plusieurs reprises: "si vous n'êtes pas capable de traiter quelqu'un d'une autre race ou d'une autre couleur de peau avec dignité et respect, alors vous devez foutre le camp !".

Il a ainsi condamné un acte raciste à l'encontre de cinq étudiants noirs en année préparatoire de cette école, qui forme les futurs officiers de l'armée de l'Air américaine. Ils avaient trouvé des injures racistes écrites au marqueur sur leur porte. L'un d'eux a posté sur Facebook une photo d'une ardoise blanche sur laquelle était inscrite: "Rentre chez toi, le Nègre".

Des parents ont alors alerté le corps enseignant, ce qui a conduit à l'ouverture d'une enquête et au discours en forme de coup-de-poing sur la table du général Jay Silveria. 

 

La colère d'un général américain contre le racisme

Rédigé par Pierre HAMMADI

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article