Disparition de Maëlys : les parents appellent le suspect à coopérer avec les enquêteurs

Publié le 1 Octobre 2017

Un mois après la disparition de Maëlys, 9 ans, à Pont-de-Beauvoisin (Isère), le 27 août, ses parents ont décidé de s’exprimer jeudi 28 septembre. Lors d'une conférence de presse à Lyon. "Une parole de détresse mais aussi un appel pour la vérité", a annoncé leur avocat Fabien Rajot avant de leur laisser la parole.

Les parents ont d'abord expliqué les raisons pour lesquelles ils n'avaient pas communiqué jusqu'à présent. "Nous souhaitions protéger notre vie privée ainsi que celle de notre fille aînée et celles de nos proches."

Joachim De Araujo, le père de la fillette a tenu à "remercier toutes les personnes qui ont participé et qui participeront à la manifestation de la vérité". "Les messages de soutien nous ont fait chaud au cœur et nous aident à rester debout."

Jennifer De Araujo, la mère de Maëlys a ensuite pris la parole pour demander au suspect, Nordhal Lelandais, de sortir de son silence. "Nous lui demandons de dire tout ce qui s'est passé ce soir-là. Nous ne disons pas que nous voulons un coupable à tout prix et sans preuve valable", "Toutefois, son attitude étrange lors du mariage nous a interpellés, nous lui demandons de révéler ce qu'il sait."

En effet, le suspect avait discuté de ses chiens avec Maëlys et sa mère. Puis il a avoué avoir fait monter la fillette dans sa voiture pour qu'elle puisse voir les animaux dans le coffre. 

La mère en détresse a ajouté que "son comportement depuis le début de l'enquête ne nous convainc pas et nous laisse penser qu'il détient des informations importantes pour nous aider à retrouver notre fille."

Les parents ont rappelé qu'ils n'avaient jamais rencontré le suspect avant le mariage et ont déploré les rumeurs à ce sujet. Par cet "appel à l'aide", ils ont assuré qu'ils ne recherchaient pas de coupable mais des informations pour retrouver leur fille, qui va avoir 9 ans, le 5 novembre prochain.

Dans la nuit du 26 au 27 août, Maëlys disparaît lors d'une fête de mariage, celui d'un cousin de sa mère, organisé dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin (Isère). L'enfant a été vue pour la dernière fois vers 3 heures du matin. Les enquêteurs ont sondé les lacs et organisé des fouilles dans les forêts, près de l'endroit où Maëlys a été vue la dernière fois. 

Les gendarmes ont également perquisitionné le domicile du seul suspect, Nordahl Lelandais, un ancien militaire âgé de 34 ans. Plusieurs indices intriguent les enquêteurs : son short taché de vin le soir de la disparition de Maëlys reste introuvable, la dissimulation aux gendarmes de son deuxième téléphone portable et le fait d'avoir minutieusement nettoyé sa voiture dans une station-service. S'il nie toute implication dans la disparition de Maëlys, il a été mis en examen et écroué. 

 

 

Disparition de Maëlys : les parents appellent le suspect à coopérer avec les enquêteurs

Rédigé par Pierre HAMMADI

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article