Bruno Le Maire veut un Premier ministre issu de la droite et du centre

Publié le 13 Mai 2017

Emmanuel Macron annoncera lundi 15 mai le nom de son Premier ministre.

Le député LR de l'Eure, Bruno Le Maire, a demandé vendredi soir à Emmanuel Macron de "faire des gestes" vis-à-vis des électeurs de la droite et du centre en nommant un Premier ministre issu de leurs rangs.

Dans une déclaration à France Bleu et à l'AFP, à l'issue d'une réunion électorale à La Couture-Boussey, dans la 1ère circonscription de l'Eure, l'ancien ministre a répété qu'il était prêt "avec d'autres élus de droite, à travailler avec le président de la République". 

"Sous réserve", a-t-il toutefois ajouté, "que lui-même fasse des gestes vis-à-vis de cet électorat de la droite et du centre qui a voté pour lui au second tour de l'élection présidentielle". "Ces gestes, c'est notamment la nomination d'un Premier ministre qui soit issu de la droite et du centre", a-t-il ajouté.

Interrogé sur le fait de savoir si le maire LR du Havre, Edouard Philippe, pressenti pour Matignon, serait un bon choix, Bruno Le Maire a simplement répondu que "c'est au président de la République et à lui seul de décider".

"S'il y a une vraie recomposition, si nous avons demain une majorité suffisamment large qui puisse aller du centre gauche jusqu'aux gaullistes (...) est-ce que c'est pas ça, dans le fond, la solution qui fera le mieux avancer notre pays", a-t-il estimé, plaidant pour un quinquennat utile.

Le candidat malheureux à la primaire de la droite et du centre n'aura pas de candidat de la République en marche ! (REM) face à lui lors des législatives. 

Ses affiches de campagne ne montrent pas le sigle de son parti, Les Républicains (LR). "Je me présente en tant qu'homme de droite libre", a-t-il dit.

Rédigé par Pierre HAMMADI

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article