Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de marseille-nord-savoir

Publié le par Pierre HAMMADI
Maltraitance animale : L214 dénonce les conditions d'abattage hors UE

Dans une lettre ouverte dévoilée jeudi 13 avril, trois associations de défense des animaux interpellent les candidats à la présidentielle pour mettre fin à l'exportation d'animaux vivants hors de l'Europe.

Attention images choquantes

Jeudi 13 avril, L214 s'attaque aux conditions cruelles d'abattage des bovins hors de l'Union européenne, ainsi qu'aux trop longues durées de transport dont ils sont victimes. 

"Chaque année,  plus de trois millions d'animaux sont exportés vivants en dehors de l’Union européenne, entassés dans des bétaillères ou des cargos dans lesquels ils subissent des voyages de plusieurs jours", dénonce l'association.

L214 diffuse une nouvelle vidéo, dont les images sont difficilement soutenables. Elles ont été tournées dans des abattoirs du Liban et de Turquie, où aucune réglementation de protection animale ne s'y applique. 

Dans l'abattoir libanais, on voit ainsi un jeune bovin entravé par une corde nouée à la patte. Sa tête, renversée de force, est maintenue au sol, avant qu'il soit saigné. Il se vide de son sang et perd connaissance. Cela peut durer plusieurs minutes terrifiantes pour l'animal, comme tous les autres dans cet abattoir.

Dans une lettre ouverte, L214, accompagnée de la fondation Brigitte Bardot et du CIWF France, organisation dédiée au bien-être des animaux de ferme, appelle les candidats à la présidentielle à "limiter la durée de transport" des animaux ainsi qu'à refuser "leur exportation vers des pays où ils ne bénéficient d'aucune protection". 

Maltraitance animale : L214 dénonce les conditions d'abattage hors UE

Commenter cet article