Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de marseille-nord-savoir

Publié le par Pierre HAMMADI

L’association de défense des animaux One Voice lance, lundi 9 janvier, une pétition demandant l’interdiction de l’élevage de visons pour la fourrure en France. Le Parisien, qui publie cette vidéo, rappelle que le marché de la fourrure dans le monde pèse près de 35 milliards d’euros.

One Voice dénonce, avec cette vidéo tournée clandestinement dans une ferme, les conditions dans lesquelles les animaux sont élevés et la maltraitance qu'ils subissent. Avant leur mise à mort par asphyxie, les bêtes sont jetées dans des conteneurs. Celles qui s'échappent sont rattrapées par un chien.

Chaque année, 56 millions d'animaux sont tués pour leur fourrure, dont de nombreux visons. Un manteau de cet animal peut atteindre les 55.000 euros. Mais le vison sert à confectionner d'autres produits, comme des ours en peluche. 

L'entreprise française Histoires de bêtes, qui propose des peluches faites à partir de vraie fourrure d'animaux, fait justement l'objet d'une pétition et d'appels au boycott. La direction, elle, se défend de toute maltraitance animale.

L’association One Voice a mis en ligne un rapport d’enquête inédit portant sur les conditions de vie de misère et de souffrance des visons, destinés à l’industrie du luxe.

Pour enrichir cette enquête, une vidéo, tournées en France, montre des images marquantes de plusieurs élevages de visons.

Janvier 2017 - Une enquête inédite de One VOice

D’après la Fédération Française des Métiers de la Fourrure, "les animaux sont logés dans des cages ou des parcours offrant un espace suffisant pour se mouvoir et se détendre. Il y est adjoint un refuge pour se reposer, qui les met à l’abri des intempéries, des extrêmes de température et des événements extérieurs; les animaux disposent d’un coin à déjections permettant leur évacuation continue".

Commenter cet article