Permis de conduire : Les candidats passent leur code de la route à la Poste

Publié le 28 Août 2016

Permis de conduire : Les candidats passent leur code de la route à la Poste

L'examen du code de la route concerne 1,4 millions de personnes chaque année ! Véritable passage obligé avant de tenter d'obtenir le précieux césame "le permis de conduire".

Depuis le 13 juin 2016, les candidats au code de la route peuvent passer leur examen sur des sites de La Poste et du groupe d'inspection et de certification SGS qui ont reçu l'agrément officiel de l'État.

Ce nouveau service à destination du grand public s’inscrit dans le cadre de la réforme sur le permis de conduire et contribuera à réduire le délai d’obtention. Dans le cadre de la loi Macron du 6 août 2015, les conditions de présentation du permis de conduire ont été revues afin de réduire le délai de passage des épreuves.

Le temps d’attente entre deux présentations du permis B constaté en 2014 était en effet de 3 mois en moyenne, contre 1 mois et demi chez nos voisins européens. Un délai synonyme de surcoût pour les candidats.

Même constat pour le code de la route, en cas d’échec lors du passage de cette épreuve théorique. L’enjeu de cette réforme est donc double : ramener à 45 jours le délai d’obtention du permis, avec au bout 200 euros d’économie en moyenne pour les candidats pour chaque mois de délai gagné, selon le site www.interieur.gouv.fr .

Pour atteindre cet objectif, plusieurs dispositions ont été prises par l’État, comme permettre à des opérateurs privés agréés d’organiser l’examen du code de la route. Et ce, au prix unique de 30 euros par session, quel que soit l’opérateur choisi.

À terme, les centres de l'État ne conserveront plus que les publics spécifiques que sont les non francophones, les personnes handicapées, les détenus et les titres professionnels.

Les inspecteurs du permis de conduire, également chargés de la surveillance de l’examen théorique, se recentreront quant à eux sur l’épreuve pratique de conduite.

Depuis 2013, la Poste s’est engagée dans un projet prioritaire commun de contribution à la Modernisation de l'action publique, afin d’accompagner l'État, les collectivités locales et les opérateurs de services publics.

C’est donc tout naturellement qu’elle se propose de participer activement à la réforme du permis de conduire en tant qu’opérateur agréé. Elle a une réelle légitimité pour exercer cette nouvelle mission.

Présente sur tout le territoire, La Poste dispose de lieux connectés, accessibles à tous, pour assurer l’organisation de cette épreuve et veiller à son bon déroulement grâce à des postiers assermentés.

Forte d’une flotte de près de 63.000 véhicules et d’une expertise reconnue en termes d’éco-conduite, elle bénéficie également d’une expérience éprouvée en matière d’éducation et de sécurité routières.

D’ici la fin de l’année 2016, 300 centres d’examen seront disponibles sur tout le territoire. La Poste propose des sessions collectives, dans des locaux pouvant accueillir jusqu’à 18 candidats, ou individuelles dans des espaces réservés pour la durée de l’épreuve.

Les candidats peuvent choisir le lieu, la date et l’heure d’examen selon les sessions proposées par La Poste. Des épreuves sont même organisées le samedi.

Le jour de l'épreuve, les participants passeront leur épreuve au moyen d’une tablette numérique et les résultats seront ensuite étudiés par l'État, qui jugera de la réussite à l’examen.

Il y a toujours 40 questions, sélectionnées de manière aléatoire pour limiter les fraudes. Il faut toujours répondre correctement à au moins 35 questions pour réussir l'examen.

Le résultat de l'épreuve est communiqué directement au candidat par par email sous 24/48 heures.

L' inscription s’effectue en ligne. Les candidats devront au préalable constituer leur dossier et obtenir leur numéro de candidat au permis de conduire (NEPH), en s’adressant soit à un établissement d’enseignement de la conduite soit à la préfecture de son département s’il a décidé de se préparer à l’examen en candidat libre.

Rédigé par Pierre HAMMADI

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cynthia 02/09/2016 12:09

Nimporte quoi tout cela. Bientot ce sera le 1er boucher du coin qui vous fetont passer le code